Comment se lancer et réussir dans la voix-off

Mis à jour : juil. 19

Aller en bas de page


Le métier de comédien voix, le milieu de la production audiovisuelle vous intéresse, mais vous êtes amateur ou débutant et ne savez pas par où commencer.

Motivé pour apprendre toujours plus, vous rêvez d'être une voix de dessin animé, de faire de l'habillage radio, du spot tv, du documentaire...Votre entourage vous dit souvent que vous avez un joli timbre, une belle voix. C’est surement vrai, mais toutes ces belles paroles ne suffiront pas si vous voulez réussir dans ce métier.

Il vous faut connaitre les tenants et les aboutissants avant de vous lancer.


Ce n’est pas facile tous les jours, loin de là, vous aurez des périodes de doute et de perte d’énergie, mais si vous vous accrochez, si vous travaillez dur et si vous CROYEZ en vous, il n’y a aucune raison de ne pas avoir du succès.


  1. Trouvez des informations sur le métier de Voix-Off

  2. Formez-vous et investissez dans votre carrière professionnelle

  3. Entrainez-vous au mimétisme vocal tous les jours

  4. Installez votre home studio

  5. Inscrivez-vous sur des sites de casting voix-off

  6. Apprenez à vous vendre

  7. Gérez seul votre entreprise



7 étapes déterminantes pour réussir dans la Voix-Off


1. Trouvez des informations sur le métier



Homme avec une longue vue


Il y a 30 ans, c’était un milieu plutôt fermé donc beaucoup moins concurrentiel.


Pour faire du doublage voix, Paris était le centre de tout, rares étaient les comédiens et comédiennes voix qui ne vivaient pas dans la capitale.







D’ailleurs ce métier n’était pas très connu et les professionnels se cachaient bien de donner des tuyaux sur le parcours d’un artiste voix.




Il faut dire qu’il n’y avait pas vraiment de cursus spécifique, la plupart arrivaient du milieu du théâtre ou étaient déjà connus en tant qu'artistes et passaient alors directement par les studios de production sans avoir à faire de castings.


En même temps, qui n’aurait pas fait la même chose à leur place ? Un métier de l'audiovisuel inconnu, peu de compétition et très bien payé, rien de plus normal à ce qu'ils veuillent garder leur part du gâteau.


Aujourd’hui les choses ont bien changé, internet est passé par là,

merci Tim Berners-Lee





On peut vendre sa voix de chez soi et partout dans le monde.

Internet est THE outil à utiliser absolument pour dénicher tous les tuyaux dont vous avez besoin.

Google va devenir votre meilleur ami, n’ayez pas peur d’aller à la pêche aux infos. Posez-vous ces questions et surtout, trouvez les réponses :


  • Qu’est ce qu'un comédien/comédienne voix-off ?

  • Existe-t-il des livres, blogs, podcasts, groupes Facebook, webinaires qui en parlent ?

  • Qui sont les comédiens de doublage les plus connus ?

  • Comment savoir si j’ai du potentiel à faire des enregistrements voix-off ?

  • Quelle est la différence entre une voix-off (voix-hors champ) et un doubleur ?

  • Existe-t-il des écoles, des centres de formation ?


Peaufinez cette première étape et notez tout, un peu comme…






2. Formez-vous et investissez dans votre carrière professionnelle



photo tirelire et argent

Il faut être prêt à investir un peu d’argent. Il n’y a pas de secret, pour être bon en pub TV, spot radio, film institutionnel, bande annonce, documentaire...Il faut se former et mettre un peu la main à la poche.


Deux types de formation existent :



1. Coaching voix en ligne


Comptez entre 200 et 1000 euros selon le niveau de départ. Pour les personnes débutantes c’est un très bon moyen de savoir si on a envie d’aller plus loin dans la formation ou pas, sans avoir à trop dépenser.

Le tarif est plus élevé quand on veut passer au niveau professionnel mais reste raisonnable.


Avantages :

  • On se forme de chez soi quand on veut

  • Certaines formations en ligne donnent un accès à vie à leur plateforme

Inconvénients :

  • L’élève s’entraine seul (e) et peut vite perdre sa motivation.

  • Pas de mise en situation comme en école (se familiariser avec le micro, le studio, apprendre les techniques son).


La formation à distance est une très bonne alternative à l’apprentissage, prévoyez tout de même de passer par une école si vous en avez les moyens financiers. Rien ne vaut le contact direct entre un coach et son élève.

Quelques adresses :


Avenue de la voix (en ligne et/ou en présentiel)

Super prof (en ligne et/ou en présentiel)

Coaching voix off online



2. Formation en école


Comptez autour de 3000 euros pour 15 jours. Certaines écoles sont accessibles via le CPF, l’AFDAS…


Avantages :

  • En contact direct avec le coach, c’est plus rassurant

  • Mise en situation comme lors d’une séance d'enregistrement studio

  • Différents types d’intervenants (en général) ingénieur du son, phoniatre, orthophoniste...

  • apprentissage des bases de la post production, enregistrement de la voix, réglage de l'interface, utilisation d'un logiciel audio comme audacity, protools...

Inconvénients :

  • Temps de formation un peu court pour voir un maximum de spécialités.


Quelques adresses :


Vox populi (région lyonnaise)

Les escales buissonnières (Lyon)

Les coachs associés (Paris)

Rhinocéros (Paris)

La voix pub (Paris) spécialité pub


Si ce n'est pas encore le cas, prenez des cours de théâtre, même dans la petite association du coin, que ce soit des cours d'art dramatique, du théâtre d'improvisation, l'essentiel est d'acquérir de l'expérience dans l'interprétation. Continuez à vous former tout au long de votre carrière.




3. Entrainez-vous au mimétisme vocal tous les jours



photo d'une femme qui tend son oreille et qui parle

En quoi cela consiste-t-il ?


Cette notion de mimétisme est ancrée depuis notre plus tendre enfance.

Vous avez certainement des souvenirs qui vous ramènent à l’époque où vous répétiez inlassablement tout ce que vous entendiez, jusqu’à ce que papa maman vous reprennent en vous interdisant de reproduire ce qui pourtant, sortait de la bouche des adultes.


Si vous voulez exceller dans ce métier, entrainez-vous à reproduire exactement ce que vous entendez des autres voix off. Écoutez les pubs TV, spots radio, dessins animés...Et répétez tel un perroquet.

Une fois que vous aurez appris la musicalité d’une ou plusieurs spécialités comme le documentaire, l'institutionnel, la publicité, il ne vous restera plus qu’à ajouter votre propre signature vocale et VOS émotions.



4. Installez votre home studio



homme avec micro casque dans home studio


ne dépensez pas trop d’argent pour votre matériel d'enregistrement sonore si vous n’en êtes qu’à la phase d'entrainement.


Voici ce qu’il vous faut pour bien équiper votre studio d'enregistrement à domicile :








  • Un micro usb pas cher (environ 50 euros) avec tout son équipement pour s’entrainer, pas besoin d'investir dans un Neumann.


photo d'un micro
micro usb

  • Un panneau acoustique (40 euros)


photo panneau acoustique
panneau acoustique

  • un filtre anti pop


photo filtre anti pop
filtre anti pop

  • Un logiciel audio gratuit plutôt facile à prendre en main « Audacity ». De multiples tutos existent sur youtube

https://www.youtube.com/watch?v=Gnx369lYTPA&t=808s


  • Vous avez probablement déjà un ordinateur ? Cela fera très bien l’affaire.


Pour les voix-off confirmé (es) le matériel pro s’impose.



5. Inscrivez-vous sur des sites de casting voix-off



photo écran d'inscription avec mot de passe

Il existe un grand nombre de plateformes spécialisées dans le casting, le but étant d’exposer la vitrine de chacun (e) des voix sur leur site web, afin d’augmenter le taux de visites des potentiels clients.


Certaines n’offrent leurs services qu’à condition de souscrire à un abonnement payant.


Attention tout de même de choisir des plateformes sérieuses et qui respectent les tarifs de base des prestations voix off, les low cost poussent comme des petits pains, nous aurons l’occasion d’aborder le sujet très prochainement.


Ne vous limitez pas aux sites français, il y en a plein à l’étranger, en Espagne, Angleterre, États-Unis, Australie… Partout dans le monde on recherche des voix françaises.


Démarchez seulement si vous êtes confirmé (e) professionnel (le)



6. Apprenez à vous vendre



photo pile de livres

Je me suis lancée sans réellement penser au marketing. J’ai appris sur le tas, je n’en suis pas peu fière mais j’ai perdu énormément de temps et le temps, c’est de l’argent.

Pour être performant, on s’entraine tous les jours et pour être connu et reconnu, il faut être visible.


La voix-off c’est 80% de marketing et 20% de voix, si si ! 80 et 20. En somme vous passerez plus de temps à chercher le client qu’à enregistrer vos sons audio.


Le mieux est d’anticiper et d’apprendre quels sont tous les leviers du marketing de la voix-off. Rappelez-vous… Sherlock Holmes. Apprenez tout avant et mettez en place ensuite, vous en sortirez enrichi de connaissances.


Les voix les plus populaires du moment utilisent aussi internet pour se vendre, alors pourquoi pas vous ?


Bien entendu, si vous en avez les moyens ou si vous n’avez pas envie de tout mettre en place seul, faites appel à un professionnel, restez tout de même vigilant et assurez-vous de son savoir faire.

Savoir se vendre c’est apprendre :


  • À faire une bande démo qui mette en valeur son professionnalisme

  • À démarcher les entreprises

  • Quels types de sociétés sont toujours à la recherche de voix off (agence de communication, de casting voix, de marketing, plateformes Française et étrangères de voix off…)

  • À Trouver des clients « sans avoir à démarcher »

  • À Prospecter à l’étranger

  • À s’informer sur les nouvelles créations d’entreprises

  • Comment être visible sur internet

  • Comment font les concurrents pour se vendre

  • À diffuser sa publicité (Google Ads, référencement naturel…)

  • Comment contacter les directeurs de casting

La liste est longue n’est-ce pas ?

Courage, Vous ne faites pas tout ça pour rien.






7. Gérez seul (e) votre entreprise



photo homme qui réfléchi

Vous avez compris que devenir voix-off c’est accepter d’être son propre patron.

Aucune garantie d’argent qui tombe à la fin du mois si les clients n’arrivent pas.


Êtes-vous prêt à prendre le risque ? Vous avez peut-être une famille à nourrir ?


Faites un bilan des qualités dont vous disposez (ou pas) pour travailler seul. Si vous pensez avoir tout ce qu’il faut pour vous lancer, alors :


  • Prenez le temps de choisir votre statut juridique (intermittent, freelance)

  • Fini de procrastiner, ne remettez jamais au lendemain ce que vous pouvez faire aujourd’hui.

  • Créez un planning de votre programme hebdomadaire, levez-vous à heures fixes chaque matin.

  • Ayez une bonne hygiène de vie et prenez soin de votre voix

  • Vous êtes maintenant multi casquette, absolument tout repose sur vous et vous seul, soyez marketteur, community manager, comptable, voix-off…



Vous avez maintenant toutes les armes en main pour vous lancer dans la voix-off. Vous n’êtes qu’au début de votre aventure et quelle belle aventure !


Retour en haut de page



Posts récents