11 questions déterminantes avant de devenir voix-off home studio ?

Mis à jour : juil. 21

Aller en bas de page




Votre site web est tout frais tout neuf, vous avez créé quelques démos et en êtes plutôt satisfait (e), mais êtes-vous certain (e) d’être prêt (e) à vous lancer dans ce métier ?

Avant de commencer une carrière de voix-off en home studio, soyez certain de répondre à ces 11 questions avec honnêteté, parce qu'attention, on a vite fait d’être grillé dans ce métier.



  1. Avez-vous mis toutes les informations nécessaires sur votre site web ?

  2. Pouvez-vous livrer vos enregistrements voix dans les temps impartis ?

  3. Savez-vous utiliser votre matériel home studio ?

  4. À quel tarif allez-vous vous vendre ?

  5. Avez-vous bien appris les bases du vocabulaire voix-off ?

  6. Seriez-vous prêt à mentir pour avoir des clients ?

  7. Connaissez-vous les références doubleurs voix de référence ?

  8. Savez-vous poser les bonnes questions au client ?

  9. Savez-vous faire des devis et factures ?

  10. Avez-vous confiance en vous ?




1 - Avez-vous mis toutes les informations nécessaires sur votre site web ?



photo d'un panneau d'information

  • Soignez votre page d’accueil, elle doit être attrayante, de cette façon le client comprendra tout de suite qu’il est sur un site de voix-off.

  • Plus de 80% des internautes utilisent le mobile, pensez au responsive.

  • Vos démos doivent avoir un son professionnel et vous mettre en valeur.

  • Quant à votre formulaire, il doit être clair, pas plus de 3 ou 4 questions maximum.



2 - Pouvez-vous livrer vos enregistrements voix dans les temps impartis ?



agenda avec des dates

Quand vous prospectez, si le client souhaite recevoir des démos en retour, envoyez-les rapidement pour éviter qu'il aille voir ailleurs.

Peut-être que vous avez déjà un emploi ou pensez-vous devenir voix-off à plein temps ?


Si vous souhaitez par exemple, vous initier à la pub radio locale (c’est un très bon entrainement contrairement à ce que beaucoup pensent, mais mal payé je vous l’accorde), vous devez impérativement être disponible et répondre rapidement à leur demande.


Rares sont les pros de la radio qui demandent un enregistrement pour le lendemain. .


Préférez l’honnêteté au mensonge.


Vous êtes nouveau (elle) sur le marché de la radio et vous souhaitez y aller doucement au début ? dites-le, on ne vous en sera que reconnaissant. Pour une bonne collaboration, la franchise doit primer. Mais attention tout de même que ça ne dure pas trop longtemps car quelle que soit la spécialité, votre client a besoin de résultat et pas dans 2 ans. Si vous vous présentez en tant que professionnelle, il va falloir le prouver.


Un client potentiel vous envoie une demande de prestation voix, répondez- lui dans l’heure qui suit. Vous ne pouvez pas vous permettre d'en perdre quand vous débutez en freelance,

(après non plus d'ailleurs) n’oubliez pas qu’il est votre allié, il fera de nouveau appel à vos services et vous recommandera même à d’autres professionnels si tout se déroule bien.


Si pour une raison ou une autre vous devez vous absenter, pensez à créer une réponse automatique : « Merci pour votre message, en cours d’enregistrement actuellement, je ne manquerai pas de vous répondre dès…heure ».


Le client est pressé, stressé, il a besoin d’être rassuré.

Il vous laisse un message téléphonique, rappelez-le dès que possible.


3 - Savez-vous utiliser votre matériel home studio ?



photo d'un micro, de deux ordinateurs, fltre anti pop, casque

La particularité du métier de voix-off en home studio, c’est qu’on est livré à soi-même. On est à la fois voix off ET « ingénieur du son », c’est un grand mot c’est vrai, mais si vous ne savez pas gérer le volume du son, le découpage, les bruits de bouche, exporter au format demandé (wav, mp3, aiff…) ça risque de poser problème.


Avez-vous optimisé votre acoustique ?


photo de mousse acoustique


Faites des tests avec votre entourage ou un ingénieur du son (il le fera gratuitement) pour avoir un avis sur la qualité de votre acoustique. Inscrivez-vous dans des groupes facebook, vous trouverez toujours quelqu’un pour vous conseiller.


4 - À quel tarif allez-vous vous vendre ?



photo de billet de 50 euros et une calculatrice

Il a fallu beaucoup de temps et d' investissement financier pour vous former, vous connaissez maintenant la valeur de votre travail, vous êtes un professionnel maintenant. Alors ne négligez pas ce point essentiel qu’est le tarif auquel vous allez vendre vos services de chez vous.


Je vais vous donner mon point de vue, vous êtes libre de l'accepter ou non. Ne vous inscrivez pas sur les plateformes low cost. À mon sens ce n’est pas rendre service au métier et encore moins à vous même.

Rien ne vous empêche de le faire anonymement, mais du low cost pour un métier aussi beau que le nôtre, ça fait mal quand même.


Le sujet du tarif voix-off c’est…Comment dirais-je… THE BIG SICRÈTE🙂.

Voices.com est un très bon point de départ pour vous aider, au fil du temps, vous créerez votre grille tarifaire à votre sauce, tout en restant dans la fourchette de prix des autres voix-off pour rester juste, même s'il n’y a pour l’instant aucune loi qui régisse nos tarifs.


5 - Avez-vous bien appris les bases du vocabulaire

voix-off ?



photo d'un dictionnaire

Le client doit être certain d’avoir à faire à un(e) professionnel(e). S’il vous demande de lui envoyer votre portfolio et que vous n'avez aucune idée de ce que ça peut-être…aïe ! Surtout, surtout, ne commettez pas l’erreur de lui demander ce que ça veut dire, vous n’aurez pas de réponse et n’entendrez plus jamais parler de lui.

Aidez-vous de mon article, il sera régulièrement mis à jour.


6 - Seriez-vous prêt à mentir pour avoir des clients ?


photo de pinocchio

Ne prétendez pas savoir faire ce que vous ne maitrisez pas


Plusieurs entreprises m’ont déjà demandé si je pouvais faire le montage de leur vidéo. Je suis voix-off et mon métier consiste à interpréter, pas à faire du montage ou à mixer. Ne vous aventurez pas à mentir sur vos compétences, le client n’est pas dupe.


Idem pour les spécialités dans lesquelles vous n’êtes pas encore à l’aise, si vous êtes démarché pour de l’audiobook et que vous n’êtes pas encore prêt (e), soyez franc.

Prospectez seulement là où vous êtes bon, si vous l'êtes dans tout, dans ce cas... GO AHEAD!


7 - Connaissez-vous les références doubleurs voix de référence ?



photo d'angelina jolie

Vous êtes en connexion skype, zoom… avec un client qui vous demande une interprétation à la Françoise Cadol, allez, sans réfléchir, vous savez qui c’est ?

Il ne vous en tiendra pas rigueur mais ça ne l’empêchera pas de penser que pour une voix-off pro vous n’avez même pas de références.

Pas bon non plus pour votre égo.


8 - Savez-vous poser les bonnes questions au client ?



phot d'une femme au téléphone

Supposons que votre client vous formule une demande "Bonjour, nous sommes l'entreprise blablabla et souhaiterions faire appel à vos services pour notre projet vidéo, pourriez vous nous envoyer un devis"? Question plutôt vague n’est-ce pas ?

Ne lui envoyez pas de devis tant que vous ne l'aurez pas questionné sur :


  • La spécialité

  • Le (s) support (s) de diffusion

  • La durée de diffusion

  • La longueur du script…

Toutes les informations primordiales que vous ne devez pas négliger.


9 - Savez-vous faire des devis et factures ?


photo d'une facture

La partie administrative est ce que j’aime le moins, mais il faut pourtant passer par là.

http://www.parchance.fr/

  • Paypal est aussi un très bon compromis si vous avez un compte pro



Enfin, une question très importante.


10 - Avez-vous confiance en vous ?


photo d'une femme sure d'elle


Pourquoi n’auriez-vous pas confiance en vous ?

Vous avez franchi beaucoup d’étapes.

Vous n’avez pas rechigné à vous entrainer tous les jours dans votre pette cabine acoustique, à vous remettre en question, voire pour certains, à vous diriger dans le milieu artistique alors que vous n'y auriez même pas pensé il y a 6 mois. Il en faut du courage pour faire tout ça.


  • Plus vous travaillez, plus vous vous améliorerez.

  • Plus vous vous améliorez, plus vous serez bon en interprétation.

  • Plus vous êtes bon en interprétation, plus vous aurez confiance en vous

Retour en haut de page